Partir

Paysages

America 2006

America 2012

America 2014

Canada 2016

America 2018

Lieux de tournage in America

Europa

Citation de voyage




Mieux vaut avoir des souvenirs que des regrets, donc voyagez !
Anonymous

Recherche



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :kamloops


Page 1 - 3 sur un total de 3 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


1. Canada 2016 En route vers les Rocheuses

...racheter les terres que vous nous avez volées". les quelques habitants ont plutôt le type indien. et sur ce tracé, en matière d'animaux, nous n'avons croisé qu'un chien noir efflanqué. l'église de darcy la 2e boucle, depuis lillooet, a tourné court quand on s'est trouvés face au pont effondré. le trajet plus classique que nous avons alors emprunté nous a fait longer une vallée bien moins arborée que celle du début de la journée. presqu'un paysage de toundra, avec la roche parfois nue et des touffes épineuses d'un gris vert qui ne faisaient même pas l'effort de disputer l'espace vital à quelques arbrisseaux malingres. les versants étaient tantôt des a-pics quasi verticaux, comme coupés au couteau, tantôt plus obliques, mais ravinés, et toujours dans des camaïeux d'ocre et de brun. la vallée avant kamloops quelques fermes pas bien opulentes ont commencé à faire leur apparition. des chevaux, qui ressemblaient plutôt à des poneys indiens, mais aussi un ranch d'élevage pour la monte et la course, de ce que nous avons compris. peu à peu, le fond de la vallée, puis les bords du plateau s'élargissaient pour donner place à de grandes étendues cultivées. au début de grands carrés de blé où le foin venait d'être roulé en bottes, puis des champs de maïs, tout ronds, parce que les grands bras d'irrigation arrosent en rayon autour du point central. malgré les passages de grande solitude, tout cela donne l'impression d'une activité économique diffuse, agriculture, élevage, carrières et grumes, transformation de produits agricoles et tourisme. les vallées sont sillonnées de lignes à très haute tension, pour ach...


2. Canada 2016 La route et le rail

...canada 2016 la route et le rail 7 octobre 2016 salut la compagnie !ce 7 octobre, on a avalé du kilomètre, près de 500. depuis kamloops, nous filons vers l'est. la petite ville étale son influence et ses activités, diffuses, loin dans la large vallée de la rivière south-thomson que nous remontons. des entrepôts, peu d'industries, sauf plus en amont une scierie étonnante coincée entre une gare et un plan d'eau, là où la rivière s'est élargie en un lac argenté. le stock de matières premières est sur l'eau : encadrées par un barrage flottant, les grumes attendent en vrac leur tour d'être débitées. et comment ce stock de bois brut sur l'eau est-il arrivé là ? par camions ou par flottage ? le produit fini est empilé en cubes géants qui attendent le transport : le rail ou la route ? sachant que la gare est là ...depuis le pacifique, nous avons tracé le même itinéraire que le rail. la route transcanadienne que nous n'avons donc pas réussi à quitter (relire les épisodes précédents) relie l'île de vancouver à l'île de terre-neuve. elle n'a été achevée qu'en 1962 avec le passage du col de rogers. la piste qui la précédait avant cette réalisation gigantesque avait si mauvaise réputation que bien des conducteurs préféraient prendre le train, avec leur voiture, entre revelstoke et golden. cette portion de route est en effet située sur le tracé de plusieurs couloirs d'avalanche et une grand partie de l'aménagement a constitué à protéger la route par des abris-tunnels, à standardiser la détection des risques et organiser des systèmes de déclenchement mobiles, comme ce joli canon. le canon &agr...


3. Canada 2016 La boucle est bouclée

...re pilote lorrain, ça patine joli. les sapins enneigés dévalent les collines jusques à l'horizon. les sommets des montagnes se cachent dans les nuages. on longe maintenant une rivière, les berges sont blanches, mais l'eau ne gèle pas. neige sur la yellowhead un grand lac sur notre gauche, une dizaine d'oiseaux y sont posés. l'eau du lac est verte, le ciel est plus lumineux. brusquement, plus de neige, nulle part. les sapins sont tout verts et n'ont pas connu la neige depuis l'hiver passé. nous sommes dans le parc national du mont robson, tout est fermé, tout est désert. on roule depuis 2 heures et on est revenu en colombie britannique. des bouleaux rouquins s'intercalent avec les sapins. la forêt devient plus colorée, et la température passe au-dessus du zéro. on traverse la rivière fraser et à valemount, on quitte la yellowhead pour s'embrancher plein sud vers kamloops qui sera notre étape du soir. on voit enfin les montagnes, le ciel bleu se fait moins rare, les champs remplacent les forêts. quelques fermes et troupeaux de vaches entre avona et clearwater. la route est à nous, presque sèche, au fond d'une large vallée. kamloops ... une agglomération de bonne taille, avec un vrai centre-ville (je veux dire avec des immeubles à étage), beaucoup d'activités, de commerces, d'écoles et de pollution. on a rejoint la transcanadienne, l'authentique, la n°1. le lac de kamloops le 15 octobre, un beau soleil et une jolie lumière du matin, rasante, éclaire les collines dénudées brunes et jaunes qui bordent le lac de kamloops. un élevage de porcs, au fond d'un repli de terrain : l'explication de ce qui nous parfume les naseaux depuis 10 bonnes minutes. a cache creek, la station-service fait presque salon de thé. trois vieilles dames...