Paysages

America 2012

America 2014

Canada 2016

America

Europa

Test

Canada 2016 - Il neige !

9 octobre 2016

  • Hello vous tous qui vivez encore sans chapeau et sans moufle ! cette nuit ici au Lake Louise, la météo nous prévoit du -16° (j'ai bien dit MOINS SEIZE et celsius siouplait)

    Cissou est un merveilleux organisateur de voyage, il se disait que le Canada sans neige, ça faisait pas authentique. Moi j'avais lu que par ici, dans les Rocheuses Canadiennes, la neige ne venait pas avant la mi-novembre. J'aurais du avoir plus de confiance en mon Francis : la neige, la première neige de la saison, est arrivée dans la soirée du 8 octobre en même temps que nous à Lake Louise. Plus de 10 cm au village. Que faudrait-il de plus ? Le soleil ? Et bien voilà ma p'tite dame, ya qu'à demander pour être servi.

    Dans la montée vers le Lac Moraine, on était tellement émerveillés de cette route qui serpentait entre les arbres chargés de neige qu'on a du prendre 2500 photos de ces sapins de Noël féériques qui nous faisaient une haie d'honneur. Mais arrivés au lac, entouré de ses dix montagnes, on ne savait plus où donner de la tête. On a marché sur le sentier blanc, le long du l'eau. Le crissement sous nos pas de la neige fraîche, la première de l'année, a plaqué sur nos visages un sourire de béatitude. Sans pour autant nous faire oublier que nous étions des touristes et qu'il fallait mitrailler pour alimenter à la rentrée les bonnes soirées diapos qui font bailler les copains. Comme disait Sacha Guitry : "En somme, je m’aperçois que les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu’on est revenu ! " Ou même avant : ne croyez pas que vous couperez aux récits de nos aventures. Ça continue ... (Nota : le rouge dans le coin, c'est le gant que Francis s'est acheté hier)
     
     

    Au lac Moraine, on a lu les consignes : vu qu'on est en territoire grizzli, on est prié de ne pas se promener en groupe de moins de 4. Je me disais que les ours, qui savent tout, avait dû anticiper la précocité de l'hiver et s'étaient déjà couchés papattes en rond dans une petite caverne bien douillette. Cissou, fort de son instinct de grand chasseur, estimait ou plutôt espérait, qu'il pourrait toujours y avoir un isolé qui traîne encore, un original, un rebelle, le genre qui n'écoutait jamais sa maman quand il était petit. On a quand même fait une ou deux pistes rien que tous les deux et on n'a pas vu d'ours. Juste un écureuil, un corbeau et un renard argenté (qu'on n'a même pas réussi à prendre en photo), pendant notre incursion dans le Parc National des Glaciers, où nous retournerons explorer demain, c'est sur notre route vers Jasper.



    Lake Louise est une commune, qui comporte :

        une station de ski (où nous ne sommes même pas montés)
        un village (où nous avons dormi, pas très loin de la voie ferrée, mais les trains canadiens sont très bien faits : si longs, que même quand on compte les wagons au milieu de la nuit, on se rendort avant le 50 ou le 60ème, c'est aussi efficace qu'avec les moutons)
        et un lac qui même en demi-saison reçoit des milliers de visiteurs tous les jours



    Cissou avait prévu la balade de FairView au Lac Louise, petite, mais costaude, surtout à cette altitude à laquelle nous ne sommes pas habitués .

    Informations sur l'itinéraire

    Distance : 1.83 km
    Dénivelé positif : 139m
    Dénivelé négatif : 142m
    Point haut : 1863m
    Point bas : 1729m

    (j'ai juste lancé mon appli Visorando sur mon téléphone, et quand je suis arrivée à l'hôtel, c'était déjà tout transmis et enregistré sur le site où j'ai fait ces copies d'écran)
     

    Et bien ! on l'a faite : un sentier raide, dans la neige verglacée par les centaines de pas qui nous avaient déjà précédés. Les promeneurs que l'on croisait nous enviaient les bâtons, transportés par avion au fond de nos valises. On n'a presque pas glissé, on n'est presque pas tombés. Mais arrivés en haut, la récompense : quelle vue !



    That's all, folks. A bientôt pour de nouvelles aventures avec Kat et Cissou.

Index |Info | Permalien | PDF